Caractères de la danse

Ambitieux exercice que d'écrire une note d'intention sur un projet s'inspirant de la vie de Marie Sallé... Pionnière au 18ème siècle, elle incarne une féminité à l'âme virile, échappant encore et toujours aux carcans qu'une époque, aussi éclairée soit-elle, tend à imposer aux individus.

Singulier parcours que celui d'une fille de forains, remarquée pour son expressivité et n'étant pourtant pas parvenu à faire carrière à l'Opéra dans ses jeunes années, partie seule ou presque (son frère cadet l'accompagna dans son voyage) à Londres, où on lui accorda les moyens de créer comme chorégraphe, danseuse et muse.

Bien que connue pour ses moeurs irréprochables du point de vue de sa vie privée, au point qu'elle fut surnommée "La Vestale", elle fit ses choix esthétiques concernant ses apparitions, sans masque et en libérant son corps des corsets usuels, comme le fit Loïe Füller au 20ème siècle, insufflant ainsi de nouveaux contours au rythme de la danse.

A nous maintenant de traduire la grâce de son esprit, faite de brillance et d’humilité, de précision et d'élévation, des qualités morales- que j'entends au sens d'éléments de définition - d'un 18ème siècle qui résonne encore si fortement à notre époque.