Le Palais de Diane

Direction musicale Miguel Henry & Sylvain Fabre

 

Durée du concert 1h15

 

avec

François Lazarevitch   flûte, cornemuse

Laurent Tixier   vielle à roue

Miguel Henry   guitare, luth, théorbe

Bruno Caillat   percussions

Sylvain Fabre   percussions

 

 

France - début 17ème siècle.

 

La Royaume vit au rythme des guerres de religion, des luttes de pouvoir (qui provoquent la mort d'Henri IV), des révoltes de nobles dont le jeune Louis XIV, pendant la Fronde, connaîtra encore la violence.

 

La musique s'en ressent : ce premier 17ème siècle est le temps d'une passion du rythme, sous toutes ses formes.

Les branles, ces danses collectives caractéristiques du 16e siècle, conservent toute leur puissance. La pulsation y est un moteur sans entrave, lié au moteur du mouvement des danseurs.

 
 

Img 8965

© Christian Sellier

 

Mais s'impose également un premier souffle de création baroque attirée par les contrastes, la folie, l'irrégulier : les mélodies sont comme des labyrinthes, les ornements étonnent par leur abondance et leur imprévisibilité. La pulsation n'est plus un moteur, mais un battement de cœur. Au plus près des sentiments.

 

C'est aux pulsations de cette époque que vous convie notre Quintette.