La Royale - Bande annonce

Robert de Visée fut Maître de guitare du Roy auprès de Louis XIV. A ce titre, il approchait le Roi qui, le soir, appréciait d'écouter de la musique. Une telle musique est donc à la fois royale et intime. C'est en partant de ce qui nous semble aujourd'hui un paradoxe, que nous avons conçu notre spectacle La Royale.

Le siècle de Louis XIV est aussi celui d'un chemin vers l'expression de soi, vers l'expression des passions et des désirs intimes :
songeons à Mmes de La Fayette, de Scudéry, de Sévigné ! La finesse psychologique occupe les esprits, notamment dans les relations épistolaires et les romans par lettres, où les femmes jouent un rôle prépondérant.

Dans La Royale, nous suivons les pas d'une jeune femme rencontrant simultanément la cour de Versailles et l'amour. Mais il s'agit ici de pas dansés, ceux de la Belle Dance qui s'épanouit en ce temps, et où une relation sensible et multiple se noue avec la musique."

Retour